Les troubles Dys des enfants et adolescents 

Dyslexie, dyscalculie, dysphasie, dyspraxie, dysgraphie …

Les enfants qui ont des troubles « dys » vivent souvent une scolarité difficile. Ils font face à beaucoup de souffrances et d’incompréhension. Il n’est pas évident pour eux de s’intégrer dans leurs classes et de suivre le programme de manière traditionnelle.

DYS- signifie « dysfonctionnement ». Il existe différents troubles de l’apprentissage qui peuvent se manifester chez des enfants qui ont une intelligence normale et un comportement social adéquat et qui ne présentent aucun problème sensoriel (vue, ouïe).

Il existe plusieurs troubles « Dys »: 

  • La dyslexie : trouble de la lecture (acquisition du langage écrit)
  • La dysorthographie : difficultés à acquérir les notions de l’orthographe
  • La dyscalculie : troubles des activités numériques (calcul, arithmétique…)
  • La dysgraphie : difficultés avec l’écriture et le dessin
  • La dysphasie : trouble du langage (expression oral)
  • La dyspraxie : trouble du développement moteur et de l’écriture (gestes, motricité)
  • La dyschronie : difficultés avec la notion du temps.

 

Ces enfants éprouvent beaucoup de difficultés à apprendre à lire, à écrire, à orthographier, à s’exprimer ou encore à se concentrer.

Il arrive souvent qu’un enfant souffre de plusieurs troubles « Dys » de manière simultanée.

Ces troubles peuvent s’avérer plus ou moins sévères selon les enfants.

Comment aider mon enfant dys ? 

L’expérience personnelle de Yasmina Benkhettab avec les troubles dys

Yasmina Benkhetttab, fondatrice et directrice de Benk, est personnellement concernée par les problématiques des enfants « dys » car elle a vécu la souffrance de ses enfants, qui ont fait face à ces difficultés d’apprentissage.
Mère de deux enfants «dyslexiques, dysorthographiques, dysgraphiques, dyscalculiques et dyspraxiques réunis», elle n’a pas été satisfaite de leur prise en charge par l’équipe de logopédistes, de psychologues et d’enseignants qui les ont suivis.

Face à cette situation d’échec qu’elle ne pouvait pas accepter, elle a intensivement cherché des solutions pour surmonter leurs troubles « dys ».

Elle a développé et mis en place des méthodes et des techniques spécifiques pour que ses enfants « dys » réussissent leur scolarité. Par la suite, elle a suivi d’autres enfants souffrant de ces troubles avec un immense succès.
Ils ont tous réussi leurs études.

Quel que soit leur niveau de difficultés, son objectif était qu’ils puissent révéler leur potentiel.
Au-delà des préjugés, les enfants souffrant de troubles « dys » ont, en réalité, une intelligence au-dessus de la moyenne. Ce sont des grands penseurs et des créatifs qui ne demandent qu’à pouvoir développer leurs compétences.
Il suffit de les comprendre et de les soutenir de manière spécifique en tenant compte du côté émotionnel qui est très important et notamment leur sensibilité.

Les exigences scolaires et académiques ne peuvent s’adapter à leur niveau. C’est aux dyslexiques de s’adapter au système et pour cela, ils doivent trouver comment ils fonctionnent et développer des stratégies compensatoires utiles et efficaces.

Chez Benk, notre spécialisation est le soutien des enfants – et des adultes – souffrant de troubles de l’apprentissage : dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, dysgraphie…, TDAH (trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité), trouble de mémorisation et de concentration.

Chez Benk, nous sommes des spécialistes de l’apprentissage et aidons les enfants dys à développer des meilleures techniques et outils pour apprendre plus efficacement. Nous travaillons sur l’organisation, la motivation et la mémorisation ainsi que sur le développement de soi afin d’atteindre tous leurs objectifs. La confiance en soi, la gestion des émotions et la progression avec un mental fort sont des clés de la réussite.

Les besoins et les attentes des apprenants sont clairement définis lors d’un bilan complet initial, pendant lequel Yasmina Benkhettab prend en compte l’environnement personnel, familial et scolaire, afin de définir un profil d’apprentissage et des solutions sur mesure.

Me contacter

En relation avec le sujet

Etre « haut potentiel » (HP, zébre ou surdoué) signifie avoir un rythme de développement nettement supérieur à la moyenne de son âge, en intelligence cognitive et en intelligence émotionnelle.

 

Les Hauts Potentiels (HP)

Nos solutions concrètes

aux troubles de l’attention avec

ou sans hyperactivité (TDAH)

TDAH - Hyperactif

Votre enfant est-il « accro » aux écrans ? Comment gérer les accès aux écrans pour nos enfants ? Quelles sont les limites et les règles à adopter ? 

Les addictions