4

Comment protéger nos enfants contre le risque d’addiction aux écrans ? 

Les relations virtuelles

Les enfants commencent de plus en plus jeunes et apprennent à communiquer derrière un écran. La communication verbale et non-verbale en face à face se perd. Cela crée de nombreuses incompréhensions ainsi que des mauvaises interprétations au niveau relationnel et social.

De plus, on entend parler de cyber harcèlement sur les réseaux sociaux et d’images ou vidéo non consenties qui circulent… parmi d’autres phénomènes liés au web

 

Comment protéger nos enfants contre tous ces risques ?

Nous possédons tous les moyens de communication virtuels pour accélérer les contacts et les renforcer. Malgré tout, nous perdons la manière réelle et humaine de communiquer.

Comment transmettre à nos enfants les meilleures manières de communiquer alors qu’ils n’ont jamais connu de monde sans écran omniprésent?

La seule réponse à ces questions semble la communication directe et entre quatre yeux.

Montrer, expliquer les risques, les dangers, les points positifs et les négatifs, par des exemples concrets, en naviguant sur le web et en pointant du doigt des pages qui démontrent ces problèmes.

Interdire ne sert pas à grand-chose car ils trouveront des moyens détournés pour utiliser des écrans. L’essentiel est qu’ils comprennent pourquoi, même si cela n’est pas immédiat et qu’ils sont fâchés, ce n’est pas grave ! Viendra le jour où ils vous remercieront de leur avoir appris à communiquer en utilisant les regards, les gestes, les mots, les émotions, la voix, le ton, le sourire, la courtoisie et le respect.

Comment protéger nos enfants contre tous ces risques ?

Nous possédons tous les moyens de communication virtuels pour accélérer les contacts et les renforcer. Malgré tout, nous perdons la manière réelle et humaine de communiquer.

Comment transmettre à nos enfants les meilleures manières de communiquer alors qu’ils n’ont jamais connu de monde sans écran omniprésent?

La seule réponse à ces questions semble la communication directe et entre quatre yeux.

Montrer, expliquer les risques, les dangers, les points positifs et les négatifs, par des exemples concrets, en naviguant sur le web et en pointant du doigt des pages qui démontrent ces problèmes.

Interdire ne sert pas à grand-chose car ils trouveront des moyens détournés pour utiliser des écrans. L’essentiel est qu’ils comprennent pourquoi, même si cela n’est pas immédiat et qu’ils sont fâchés, ce n’est pas grave ! Viendra le jour où ils vous remercieront de leur avoir appris à communiquer en utilisant les regards, les gestes, les mots, les émotions, la voix, le ton, le sourire, la courtoisie et le respect.

Comment protéger nos enfants contre tous ces risques ?

Nous possédons tous les moyens de communication virtuels pour accélérer les contacts et les renforcer. Malgré tout, nous perdons la manière réelle et humaine de communiquer.

Comment transmettre à nos enfants les meilleures manières de communiquer alors qu’ils n’ont jamais connu de monde sans écran omniprésent?

La seule réponse à ces questions semble la communication directe et entre quatre yeux.

 

Concentration et écran

Notre productivité est en baisse

Comment reprendre le contrôle de son quotidien et ne plus être esclave de son smartphone?

Les jeunes entre 11 et 15 ans passent environ 4h30 par jour derrière un écran en semaine et 7h30 par jour le weekend, entre smartphone, tablettes, ordinateur et télévision.

Lorsque nous sommes dérangés par une notification, nous mettons environ 23 minutes à nous concentrer à nouveau sur la tâche que l’on effectuait avant d’avoir été interrompu.
Nous avons même tendance à reproduire ce comportement et à interrompre nous-mêmes le travail sur lequel nous sommes sans aucune intervention extérieure.

formation enfants autonomes 3

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a inclus le «trouble du jeu vidéo» (gaming disorder) dans sa liste des maladies officiellement reconnues. Il se caractérise par «une priorité accrue accordée aux jeux numériques et par une pratique croissante, en dépit des répercussions dommageables».

Quelles sont les solutions face à l’addiction aux écrans ?

  • une sensibilisation croissante dès le plus jeune âge
  • une meilleure communication avec les enfants et adolescents
  • une gestion réfléchie et discutée du temps d’écran hebdomadaire
  • une analyse des raisons qui poussent à se « cacher derrière un écran »
  • une balance entre les besoins réels et l’utilisation exagéré des écrans

En relation avec le sujet

soutien scolaire hpi

Une personne est dite à « haut potentiel » (HP) lorsqu’il a un rythme de développement intellectuel nettement supérieur à la moyenne de son âge. On parle aussi de « surdoués ».

Cette particularité va influencer leur vie dans tous ses aspects (scolaire, social, familial et professionnel).

Les Hauts Potentiels (HP)
26

La dyslexie, dysorthographie, dysgraphie ou dyscalculie etc…

ne sont pas des phénomènes nouveaux et pourtant il semble que leur problématique commence à inquiéter de plus en plus les écoles qui ont du mal à trouver des solutions concrètes.

Les enfants DYS
sans titre

Le plan d’études romand (PER) correspond à l’harmonisation de la scolarité obligatoire.

Il comprend 11 années d’école et il est coordonné par région linguistique.

L’accord inter-cantonal de cette harmonisation s’appelle HarmoS.

PER et HarmoS